PlayStation VR2 : la presse a essayé le casque de réalité virtuelle et en ressort conquise

Des journalistes spécialisés ont été conviés à Londres pour essayer le nouveau casque de VR de Sony. Aucune date ni aucun prix n’a encore été dévoilé.

Annoncé il y a maintenant plusieurs mois, le casque de réalité virtuelle PS VR2 est sur toutes les lèvres en cette fin de semaine. La presse spécialisée a été conviée dans la capitale britannique par Sony afin de découvrir son nouveau casque, dédié à la PS5. Plusieurs jeux attendus, comme Horizon Call of the Mountain, ont également été montrés aux heureux élus. Revue de presse.

Une immersion poussée à son paroxysme

Le PS VR2 opère quelques bonds de géant en des termes purement techniques. Ne nécessitant plus l’apport d’une caméra externe pour envisager son environnement (des capteurs sont incrustés dans la visière), l’expérience n’en est que plus instantanée et moins contraignante.

Mais le nouveau casque de VR de Sony est toujours filaire. En effet, contrairement à un Meta Quest 2 qui est autonome, c’est bien la PlayStation 5 à laquelle il est relié qui effectue les calculs et renvoie le résultat au PS VR2. En revanche, que l’on se renseigne du côté de chez Gamekult ou de IGN, cette connectique n’a pas l’air de gêner l’immersion.

Le PlayStation VR2 devrait sortir début 2023©Sony Interactive Entertainment

Les nouvelles manettes PS VR2 Sense adoptent une conception proche de ce que l’on retrouve sur des modèles pour PC. De plus, elles offrent les mêmes particularités haptiques que la DualSense de la PlayStation 5, ainsi que les gâchettes adaptatives. En revanche, les quatre jeux présentés lors de cette journée de découverte ne semblaient tirer parti de cette fonctionnalité qu’à la marge.

Une image plus nette que jamais

Le PS VR2 dispose de deux nouveaux écrans OLED qui offrent chacun une définition de 2000 x 2040 pixels sur une fréquence de 120 Hz. Le champ de vision a également été revue à la hausse (110°), et permet d’observer plus de détails à l’image. D’après Gamekult, l’effet de « grille » inhérent à la VR est toujours présent. Mais il sait se faire oublier grâce à la technologie de suivi oculaire, qui indique à la console ce que l’on est en train de regarder afin de maximiser le niveau de détail de cet élément au détriment de ce qui se trouve dans le regard périphérique.

Autre nouveauté : le casque possède désormais une molette permettant de régler l’écart pupillaire de chaque lentille. Autrement dit, on peut ajuster précisément la position des écrans pour améliorer sensiblement la netteté et obtenir la meilleure image possible.

PS VR2
Le casque fait toujours reposer son poids sur le front de l’utilisateur, et dispose désormais d’un réglage de l’écart pupillaire.©Sony Interactive Entertainment

Par ailleurs, la véritable star de la journée a été selon les dires de nombreux médias Horizon : Call of the Mountain. Spin-of en VR de la franchise de Sony, elle a fait forte impression du côté de chez Game Informer, qui décrit le jeu comme aussi impressionnant graphiquement que Horizon Forbidden West, l’un, si ce n’est le plus beau jeu actuellement disponible sur PS5.

Des réserves marginales

Si les impressions générales sont excellentes, quelques points sont unanimement relevés par la presse et peuvent mener à s’interroger sur le produit.

D’abord, le PS VR2 ne propose pas de solution audio embarquée. Il faut se munir d’un casque qui viendra se superposer au casque (une prise jack 3.5 mm est disponible), soit se contenter du son des haut-parleurs de son téléviseur.

Reste aussi toute la problématique du catalogue. Sony parviendra-t-il à offrir à son casque suffisamment de jeux susceptibles de motiver un achat ? C’est en tout cas l’écueil que l’entreprise a rencontré avec le PS VR premier du nom.

Horizon Call of the Mountain
Horizon Call of the Mountain s’avance comme la première véritable claque graphique du PS VR2.©Sony Interactive Entertainment

Enfin, il reste aussi à connaître le prix de lancement de ce nouvel appareil. Alors que Sony vient justement d’augmenter de 50€ le prix de ses PlayStation 5, quelle fourchette tarifaire doit-on attendre du PS VR2 ? Pour rappel, le premier casque (sans compter la PlayStation Camera et les manettes Move) était vendu environ 399€ à son lancement. Le même prix que la PlayStation 4 Pro de l’époque.

Au vu de la conjoncture, il paraît donc probable que Sony opte pour un lancement aux alentours du prix actuel de la PlayStation 5. C’est-à-dire 450€. Le prix (également revu à la hausse) du Meta Quest 2.

We want to thank the writer of this post for this outstanding material

PlayStation VR2 : la presse a essayé le casque de réalité virtuelle et en ressort conquise

Explore our social media accounts along with other pages related to themhttps://yaroos.com/related-pages/