Sécuriser son site Internet : conseils et astuces pour 2022

Vous envisagez de créer un site Internet ? Vous en avez déjà un, mais il vous reste des modifications à lui apporter ? Peu importe le cas de figure, ne passez pas à côté d’un élément crucial : la sécurité. En effet, si sur le net les dangers sont omniprésents, les sites web ne sont pas épargnés et peuvent être la cible de différentes attaques.

Un site web qui n’est pas sécurisé court donc certains risques, et votre activité peut être fortement pénalisée en cas de pépin. Alors, comment faire pour sécuriser votre site web ? C’est tout l’objet de cet article. Mais avant toute chose, voyons pourquoi vous devez absolument le faire.

Pourquoi sécuriser son site Internet

Si le fait de sécuriser son site web s’est beaucoup normalisé avec le temps, peu de gens savent en réalité pourquoi il est important de le faire. Alors, pourquoi sécuriser votre site ? Tout d’abord, sachez qu’un site qui n’est pas protégé par divers moyens pourra faire face à des problèmes assez graves.

Vous pourrez être victime de virus, mais aussi de ransomwares, d’hameçonnage ou encore d’attaques par déni de service (que l’on appelle aussi DDoS). Et même si vous n’en arrivez pas à ce stade, sachez qu’un site web qui n’est pas sécurisé rencontrera bien moins de succès.

Pour ce qui est de votre référencement notamment, la sécurité HTTPS est primordiale. Votre site sera mieux référencé dans les moteurs de recherches si un certificat SSL est déployé. De plus, un site sécurisé est aussi très bon pour votre image de marque.

Quel que soit le but de votre site, les visiteurs seront plus en confiance, plus à même de visiter et de rester. C’est valable dans tous les domaines, mais tout particulièrement si vous désirez faire du commerce en ligne. En clair, un site non sécurisé vous expose à des risques plus ou moins importants, mais il n’y a rien de bon à y gagner.

Comment sécuriser son site web ? Nos conseils

Ces quelques bases posées, nous pouvons maintenant entrer dans le vif du sujet et voir comment sécuriser votre site, que vous le construisiez avec WordPress ou un autre CMS / outil.

Le certificat SSL

La première chose à faire si vous désirez sécuriser votre site Internet, c’est de vous procurer un certificat SSL. Un certificat SSL est en quelque sorte un certificat digital. Il sert à chiffrer les données de la connexion entre un serveur (ici, votre site), et un navigateur web (ici, celui de vos visiteurs).

Cela garantit que les données envoyées par vos visiteurs ne peuvent être piratées et que la circulation d’informations est protégée, sans qu’aucun tiers malintentionné ne puisse s’en mêler. Et cette sécurité est affichée de manière évidente sur votre site : c’est le protocole HTTPS.

Ce dernier est affiché à vos visiteurs par un petit cadenas à gauche de la barre d’adresse de leur navigateur, leur signifiant que le site est bien sécurisé. Cette sécurité est donc importante pour tous les types de sites web. Comme nous le disions précédemment, sans cela, les visiteurs risquent bien de déserter (avec raison). De plus, sachez que la sécurité HTTPS est particulièrement appréciée par Google.

Ainsi, si votre site en est équipé, vous bénéficierez d’un meilleur référencement. Et pour avoir un certificat SSL, c’est en réalité très simple. De nombreux hébergeurs web en proposent de manière gratuite avec la majorité de leurs plans d’hébergement. Aussi, les meilleurs logiciels d’édition de sites en proposent avec leurs abonnements afin que vous n’ayez rien à gérer à ce niveau-là.

Un hébergeur web de qualité

Après notre explication au sujet des certificats SSL, vous avez sûrement compris qu’un hébergeur web de qualité est un élément important pour la sécurité de votre site, et ça que vous utilisiez WordPress, Joomla, Drupal ou tout autre CMS. Par contre, si vous choisissez un éditeur de site de type SaaS (comme Wix), l’hébergement de votre site sera bien souvent géré automatiquement par votre créateur.

Si vous créez un site avec WordPress ou un autre CMS de ce type, vous devrez au préalable disposer d’un hébergement web. Et pour la sécurité de votre site, ce dernier doit être irréprochable.

Parmi les meilleurs sur le marché, on retrouve notamment Hostinger (retrouvez notre avis Hostinger ici). Avec cet hébergeur, vous êtes assuré de bénéficier d’une sécurité optimale. Ce prestataire propose notamment :

  • Une protection anti-DDoS (attaques par déni de service, dont nous avons parlé plus haut)
  • Une protection efficace face aux malwares
© Hostinger

Avec ces mesures, votre site web est protégé au mieux afin de n’être la cible d’aucune attaque.

Découvrir Hostinger

Si vous n’êtes pas convaincu par Hostinger, sachez que vous pouvez vous tourner vers PlanetHoster, une entreprise expérimentée et qui propose des services similaires. D’ailleurs, si vous avez déjà créé un site web avec un autre hébergeur et que vous décidez de changer pour l’un de ceux dont nous venons de parler, sachez qu’ils sont tous deux en mesure de migrer votre site gratuitement vers leurs serveurs.

Visiter PlanetHoster

Les mises à jour

La sécurité de votre site web passe par de nombreux paramètres, et l’un d’entre eux concerne les mises à jour de ce dernier. En effet, si vous désirez que votre site web ne présente aucun bug, mais aussi et surtout, aucune faille au niveau de sa sécurité, vous allez devoir le maintenir à jour.

Alors, comment cela se passe-t-il, dans les faits ? Cela vaut particulièrement pour les personnes créant un site avec des CMS tels que WordPress. Vous devez donc toujours veiller à installer la dernière version du CMS. Mais au-delà de ce paramètre, les mises à jour concernent aussi les plugins (extensions) que vous installez sur votre site.

Il est donc tout aussi important que vous les mettiez à jour régulièrement, afin de toujours fonctionner avec leurs dernières versions. Toutefois, si nous avons un conseil à vous donner, c’est d’attendre quelques semaines après la sortie d’une mise à jour pour l’installer afin que les éventuels bugs de lancement soient corrigés.

Dans cette même idée, notez que pour sécuriser votre site ou blog WordPress par exemple, vous devez mettre à jour vos thèmes. Et ce qui est intéressant avec ce CMS, c’est que pour simplifier cette gestion, vous aurez la possibilité de configurer les mises à jour de tous les éléments de votre site afin que celles-ci se fassent de manière automatique, sans que vous ayez forcément à y penser.

Les sauvegardes

Pour sécuriser votre site web, il y a un autre élément à côté duquel vous ne pouvez pas passer : les sauvegardes. En effet, gardez à l’esprit que malgré toutes les précautions que vous pourrez prendre, une attaque, un hack, une erreur humaine ou un crash restent possibles, même si ce n’est que dans une infime mesure.

Seulement voilà, si cela venait à arriver malgré tout, vous devez être certain de pouvoir restaurer votre site web. Pour cela, vous allez devoir disposer de sauvegardes régulières (hebdomadaires ou journalières) de ce dernier. Et pour procéder à ces sauvegardes, plusieurs méthodes existent.

Dans le cas où vous vous servez d’un CMS type WordPress, vous devrez prendre soin de choisir un hébergeur web qui réalise des sauvegardes régulières de votre site, afin que vous puissiez le restaurer en intégralité dans une version récente en cas de problème (c’est notamment le cas de Hostinger et PlanetHoster).

Si vous procédez de la sorte, sachez que vous pouvez aussi installer un plugin de backup. Dans ce domaine, nous pouvons notamment citer UpdraftPlus ou encore BackWPup, qui sont très appréciés des utilisateurs de WordPress. Dans le cas où vous vous servez d’un éditeur de sites web en ligne, pour ce qui est des sauvegardes, vérifiez que votre outil les permet, et automatisez-les si possible.

Les outils et plugins

La sécurité de votre site web peut aussi passer par d’autres actions. Vous ne le savez peut-être pas, mais certains outils, modules et plugins existent pour vous aider à assurer la sécurité de votre site. Pour ce qui est des plugins, nous parlons ici principalement de personnes ayant créé un site web avec WordPress.

Ce CMS permet en effet l’installation de nombreuses extensions destinées à protéger votre site web (découvrez d’ailleurs les meilleurs plugins pour WordPress dans notre article dédié). Parmi ces dernières, sachez que vous pouvez vous orienter vers iThemes Security, Wordfence ou encore All-In-One-Security (AIOS).

iThemes Security
© iThemes Security

Avec de telles extensions, vous pourrez bénéficier d’un pare-feu, améliorer la sécurité des connexions à votre panneau d’administration, mais aussi analyser les logiciels malveillants ou encore bloquer les attaques brute force et les IP dangereuses.

Si vous n’utilisez pas WordPress pour créer votre site mais un éditeur de site disponible en ligne, alors vous pourrez toujours vous tourner vers certains modules. Pour les connaître, consultez-les directement depuis le panneau d’administration de votre site.

Les mots de passe

Cela peut sembler logique à certains internautes, mais il n’est pas rare d’oublier que les mots de passe sont un élément clé de la sécurité d’un site web. Alors, pour sécuriser votre site, veillez à créer des mots de passe complexes. Comment faire ?

C’est en réalité très simple, prenez soin d’insérer plusieurs éléments à votre mot de passe, comme des caractères spéciaux, des minuscules et des majuscules, des chiffres, et tout cela dans un ordre aléatoire. En effet, un mot de passe qui “veut dire quelque chose” (type date de naissance) sera bien moins sûr qu’un mot de passe plus alambiqué.

Et cela vaut pour tous vos mots de passe, que ce soit celui pour accéder au panneau d’administration de votre site web, que pour accéder à votre hébergement ou à votre éditeur de site. De plus, si nous avons un conseil à vous donner, c’est de varier vos mots de passe, n’utilisez surtout pas le même sur plusieurs plateformes, c’est un excellent moyen d’être hacké rapidement et facilement.

Dans cette même idée, changez régulièrement vos mots de passe : plusieurs fois par an est idéal. Et si vous n’avez pas d’imagination pour créer des mots de passe complexes, sachez qu’il existe des outils qui le font pour vous, comme passwordsgenerator.net ou un bon nombre de gestionnaires de mots de passe.

Les droits de vos éventuels collaborateurs

Il y a une chose à laquelle peu de gens pensent dans la gestion de la sécurité, ce sont les droits accordés aux différents collaborateurs de ce dernier. Cela n’est bien entendu valable que dans le cas où plusieurs personnes interviennent sur votre site web (comme un rédacteur, un web designer ou encore un gestionnaire de magasin dans le cas du commerce en ligne).

Dans ce cas, veillez à bien autoriser à toutes ces personnes seulement les actions nécessaires à leurs missions, et pas plus. De la même manière, pour éviter toute dérive, il est important de créer un compte différent pour chaque collaborateur de votre site web. Vous impliquez ainsi davantage leur responsabilité.

Parce que oui, il arrive malheureusement (et trop souvent) que les problèmes de sécurité viennent de l’intérieur, que ce soit intentionnel ou non. Alors, pour la sécurité de votre site Internet, accordez le minimum de droits nécessaires à vos éventuels collaborateurs, et veillez à ce que chacun ait un compte qui lui est propre et dont vous pouvez suivre l’historique des actions réalisées.

Le contrôle des commentaires

Avant de conclure cet article, il reste un dernier point que nous souhaitons aborder. Il s’agit du contrôle des commentaires. Parce que oui, ce n’est pas évident pour tout le monde, mais les commentaires sont une manière privilégiée pour les logiciels et personnes malveillantes de porter atteinte à votre site Internet et ses visiteurs.

Alors, comment éviter que vos commentaires contiennent des spams ? La méthode la plus simple consiste à valider manuellement les commentaires. Ainsi, vous lisez les commentaires avant de les valider ou de les supprimer, de manière à ce qu’aucun spam ou lien douteux ne se glisse dans les commentaires de votre site web.

Cette tâche pouvant être longue et rébarbative, sachez que sur WordPress notamment, il existe des outils pour vous aider. On peut citer par exemple Akismet Anti-Spam ou encore Antispam Bee, tous deux disponibles au travers de versions gratuites.

Akismet
© Akismet

Avec ces extensions, vous serez en mesure d’identifier les commentaires contenant des spams ou des tentatives d’hameçonnage. Surtout, vous gagnerez un temps précieux dans cette gestion, et ce, pour la sécurité de votre site et de vos visiteurs.

Sécurisation d’un site web : en résumé

À l’issue de cet article, la sécurisation d’un site web n’a plus aucun secret pour vous.

Ainsi, vous savez pourquoi il est important de prendre cela au sérieux, et si vous voulez sécuriser votre site Internet, vous connaissez les actions à mettre en place, que ce soit avec un CMS type WordPress ou un éditeur tel que Wix.

Pour résumer, sachez que pour sécuriser au maximum un site, il est primordial d’avoir un certificat SSL pour la sécurité HTTPS, de créer des mots de passe complexes et changeants, mais aussi de faire les mises à jour de vos outils de création, plugins, etc. Dans cette même idée, veillez à réaliser des sauvegardes régulières de votre site et à vous équiper des outils adaptés.

Le contrôle des commentaires de votre site est aussi un point à ne pas négliger, tout comme les droits accordés à vos éventuels collaborateurs.

Enfin, sachez qu’un hébergeur web de qualité saura vous fournir une sécurité accrue. Ne négligez donc pas le choix de l’entreprise qui va vous accompagner dans votre démarche. À ce niveau, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller faire un tour du côté de Hostinger :

Découvrir Hostinger

FAQ

Avant de vous dire au revoir, nous souhaitons juste répondre à quelques questions souvent posées.

🛡️ Sécuriser son site, est-ce obligatoire ?

En soi, non, sécuriser un site Internet n’est en rien une obligation. Seulement, comme vous avez pu le voir dans cet article, si vous ne le faites pas, vous allez vous exposer à beaucoup de désagréments. Vous ferez fuir vos visiteurs à coup sûr, votre site pourra être attaqué et vous pourrez même le perdre en intégralité. Sécuriser son site est donc très fortement recommandé.

💸 Combien coûte la sécurisation d’un site web ?

Cette question est assez épineuse car il y a beaucoup d’actions à mener et le coût lié peut varier en fonction des cas. En effet, si vous faites les choses vous-mêmes, si vous faites appel à un professionnel, si vous utilisez des outils gratuits ou payants, tout cela va faire fluctuer la note.

En clair, si vous faites tout vous même, vous pouvez sécuriser votre site web gratuitement. Si par contre vous optez pour les services d’un professionnel et/ou des outils payants, la facture peut s’élever à plusieurs centaines d’euros par an.

🔒 Comment savoir si un site Internet est sécurisé ?

Lorsque vous vous rendez sur un site web protégé par un certificat SSL, cela s’affiche dans la barre d’adresse de votre navigateur. Le symbole utilisé est un petit cadenas, comme nous l’avons décrit plus haut dans cet article. Cela signifie que le site dispose de la sécurité HTTPS et que le certificat SSL de celui-ci est valide. Et ce sigle, vos visiteurs le verront aussi lorsqu’ils navigueront si vous sécurisez votre site de cette manière.

Si ce n’est pas le cas, votre navigateur Internet vous avertira avant même que vous puissiez parcourir le site Internet en question.

We would love to say thanks to the writer of this short article for this amazing web content

Sécuriser son site Internet : conseils et astuces pour 2022

Discover our social media profiles as well as the other related pageshttps://yaroos.com/related-pages/