Panne internet SFR qui dure : la galère des professionnels et des particuliers à Propriano

Être en panne de réseau durant plus d’un mois c’est scandaleux”, se révolte Sandra Delovo, cheffe d’entreprise dans le BTP à Propriano.

Elle rajoute, furieuse, “comment voulez-vous travailler à l’heure où tout est informatisé ?”

Des entreprises pénalisées

Dès le 7 juin, se rendant compte que la fibre ne répondait plus et que tous les ordinateurs affichaient une panne de réseau, Sandra Delovo, de la CRDP, faisait une “déclaration d’incident” auprès des services de SFR Business.

“À partir de cette date et chaque jour par téléphone, je passe par tous les filtres de l’opérateur : standardistes, services spécialisés, techniciens, qui tous m’assurent que la problématique sera rapidement réglée. En fait, je me fais ”balader” depuis un mois. En attendant, mon entreprise qui compte 20 employés est lourdement pénalisée, sans parler des heures que je perds au téléphone à essayer de trouver un vrai interlocuteur.” Récemment, Sandra Delovo se rendait compte de surcroît que la “maison mère” de SFR Business (CRT) de Bastia n’était même pas au courant de la problématique de Propriano. “Alors là, c’est un comble. J’espère qu’ils vont réagir rapidement.”

Dans le même secteur de la rue Général-de-Gaulle, 22 abonnés souffrent du même problème. L’entreprise de Maçonnerie Générale située dans la même zone que l’entreprise Delovo confirme l’exaspération des professionnels privés de leur accès SFR. Carla, qui s’occupe de la comptabilité de la société, est révoltée : “Impossible de faire une facture, un devis, d’imprimer un document, régler l’Ursaff ou autre… Et pendant ce temps-là, nos charges restent à l’identique. Le préjudice est important et nous perdons des clients. À chaque réclamation auprès de SFR, on nous répond que la panne est en voie de réparation.”

Des particuliers énervés

Marie-Line habite pour sa part un immeuble du secteur impacté par la panne de réseau.

“Je ne suis pas particulièrement technophile. Cependant, même dans les gestes du quotidien, nous ne pouvons plus rien faire sans ordinateur. J’attends par exemple les résultats du laboratoire d’analyses médicales qui doivent m’être envoyés par mail. Ne recevant rien, je ne peux pas prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste”, indique-t-elle.

J’ai demandé les raisons de cette panne et la réponse au bout du fil n’a été qu’évasive au bout de plusieurs minutes d’attente.”

Retour à la normale ?

Situation identique du côté de Julien, étudiant en 3e année d’économie, qui doit repasser une matière en septembre.

“Je dois recevoir des cours via Internet et avoir des séances en visio. Je suis obligé d’aller chez un copain qui, lui, a un opérateur autre que SFR, ce n’est pas pratique et je perds un temps fou, s’inquiète le jeune homme. Sans parler que je ne peux plus être sur les réseaux sociaux… ce qui en soit est moins grave”, dédramatise-t-il en évoquant ce dernier point.

Accéder à ses comptes, établir des fiches de paie, rechercher un emploi, faire des recherches, acheter un billet d’avion ou de bateau, tous ces gestes ne sont plus d’actualité pour une frange d’abonnés de Propriano. “Mais on nous a promis que le réseau serait rétabli ces jours-ci”, sourit Sandra Delovo, en croisant les doigts.

We would love to give thanks to the writer of this article for this outstanding material

Panne internet SFR qui dure : la galère des professionnels et des particuliers à Propriano

Our social media pages here and other pages related to them here.https://yaroos.com/related-pages/