Jack Haverty, l’un des pionniers d’ARPANET, considr comme le prcurseur de l’Internet que nous connaissons aujourd’hui, a dclar rcemment que l’infrastructure rvolutionnaire de communication par paquets n’a jamais t acheve. Selon Haverty, la structure initiale d’Internet, qui tait considre comme exprimentale, n’a pratiquement pas chang au cours des 50 dernires annes. En outre, avant de prendre sa retraite, il aurait propos une liste de correctifs qui auraient d tre mis en uvre, mais aucun changement n’a t opr sur le rseau jusqu’ prsent.

Le rseau ARPANET (U.S. Defense Advanced Research Projects Agency Network – DARPA) a t le premier rseau informatique commutation de paquets. Il a t utilis pour la premire fois en 1969 et a finalement t mis hors service en 1989. L’ARPANET tait principalement utilis des fins universitaires et de recherche. Un grand nombre des protocoles utiliss par les rseaux informatiques actuels ont t dvelopps pour ARPANET, qui est considr comme le prcurseur de l’Internet moderne. En effet, Internet est n de la volont d’tendre ARPANET au grand public, une initiative qui a t grandement facilite par la cration du Web au CERN en Europe.

Jack Haverty tait un protg du professeur JCR Licklider (Joseph Carl Robnett Licklider, un informaticien amricain) au dbut des annes 70, lorsqu’il travaillait sur le tout nouvel ARPANET. On lui doit notamment le dveloppement du protocole de transfert de fichiers (FTP), le format RFC toujours utilis pour les normes Internet et l’un des premiers systmes de courrier lectronique au monde. Contemporain de Vint Cerf et de Bob Kahn, Haverty a rejoint plus tard dans les annes 90 Oracle et a travaill avec des gens comme Tim Berners-Lee, l’inventeur du Web, pour tablir des liens entre les serveurs Web et les bases de donnes.

Selon Haverty, la mise en place de l’ARPANET fut un processus compltement “chaotique et inlgant”, plusieurs ides ayant t abandonnes en cours de route sans grand pravis et d’autres n’ayant pas t modifies. Lundi, Haverty a prononc un discours liminaire lors de l’vnement “Asia Pacific Regional Internet Conference on Operational Technologies” (APRICOT). Il a rappel que l’Internet tel que nous le connaissons a vu le jour vers la fin de l’anne 1981, lorsque l’attention s’est porte sur l’exploitation du rseau et la mise au point d’une technologie d’interconnexion capable de fournir un service fiable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Lors de l’une des runions trimestrielles, Vint Cerf est arriv et nous a lch une bombe : “il a dit que TCP tait devenu une norme”. Notre raction immdiate, ou du moins la mienne, a t de dire : “attendez, ce n’est pas encore fait. Nous avons une longue liste de choses que nous devons encore rsoudre” , se souvient Haverty dans son discours. Selon lui, la technologie a chapp aux mains des dveloppeurs avant mme qu’ils ne se sentent prts la laisser partir. Il a expliqu que les quipes avec lesquelles il a travaill s’attendaient toujours corriger et peaufiner leur travail, et pas seulement construire sur ce qu’il a appel une “exprience”.

Il y a toutes sortes de problmes oprationnels que nous avons examins et dvelopps, mais qui n’ont pas t transposs dans le monde rel , a-t-il dclar. Chez Oracle, Haverty a travaill pour ajouter de la rsilience au protocole TCP, qui l’poque interprtait les transferts de donnes lents comme des doublons indsirables. Depuis qu’il a quitt Oracle, il est devenu, selon ses propres dires, un simple utilisateur. Maintenant, je suis juste un parmi des milliards d’utilisateurs. Je ne sais donc pas vraiment ce qui se passe l’intrieur des rseaux aujourd’hui et je n’y ai littralement pas prt attention pendant plusieurs dcennies , a dclar Haverty.

C’est aprs qu’un ami a sollicit son aide pour une application fonctionnant mal que Haverty a commenc examiner le fonctionnement de l’Internet moderne. Nous avons dcouvert, ma grande surprise, que des outils comme TCP dump, Wireshark, Ping et Traceroute, et tous ces outils que j’utilisais dans les annes 80 et 90, fonctionnent toujours , a-t-il dclar. Toutefois, ce qui est intressant dans ce que Haverty dit, c’est le problme de son ami : les donnes qui sont transmises sur de longues distances arrivent des vitesses variables, ce qui perturbe le fonctionnement de l’application. Il s’agit du mme problme qu’il a rencontr chez Oracle.

Ma conclusion est qu’Internet est incroyable. Aucun d’entre nous n’a jamais pens qu’il pourrait durer aussi longtemps ou prendre une telle ampleur , a-t-il dclar. Comme il y a 50 ans, l’Internet devrait tout simplement fonctionner, mais en ralit, ce n’est toujours pas le cas. Il y a encore une longue liste de choses faire , a ajout Haverty. Certaines d’entre elles, comme les amliorations apportes au protocole TCP, qui lui tenaient cur dans les annes 1990, restent en suspens.

Et vous ?

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Quel est votre avis sur le sujet ?

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Que pensez-vous des propos de Jack Haverty ?

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Pensez-vous que l’Internet ncessite des amliorations ? Si oui, lesquelles ?

Voir aussi

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Il y a 50 ans, Internet est n dans la salle 3420 du Boelter Hall de l’UCLA, le premier message envoy fut “LO” d’un ordinateur l’UCLA vers un autre ordinateur situ au Stanford Research Institute

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Tim Berners-Lee, le pre du Web, prpare un nouveau projet qui consiste crer des “pods”, stockant des donnes personnelles contrles par l’utilisateur lui-mme

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Tim Berners-Lee pense que nous pouvons encore sauver le Web, l’occasion des 30 ans du WWW, il voudrait le voir sortir de l’adolescence

1652150721 550 Emploi informatique 2021 les langages de programmation les plus Tim Berners-Lee lance Contract for the Web , un plan pour empcher le Web de sombrer dans la dystopie numrique, numr en neuf principes diffrents

We would like to thank the writer of this article for this incredible content

Jack Haverty, pionnier d’ARPANET, affirme que l’Internet n’a jamais t termin, ajoutant que plusieurs correctifs auraient d tre appliqus, mais ne l’ont jamais t

Take a look at our social media accounts and other related pageshttps://yaroos.com/related-pages/