Notre test de l’iPhone SE 3 : petit, mais costaud !

Des plus attendus, le nouveau smartphone abordable d’Apple a fait son entrée dans les rayons en mars dernier. On a pu le prendre en main pendant plusieurs semaines à la rédaction de SFR Actus, et on est prêt à rendre notre verdict. Spoiler : cet iPhone SE, 3e génération, répond parfaitement aux attentes, et saura trouver son public.

L’iPhone SE, c’est un peu la carotte d’Apple, dégainée pour attirer de nouveaux utilisateurs du “côté obscur” – et on dit ça avec affection. Car si la marque californienne fait toujours rêver, nombreux sont ceux qui sont refroidis par ses tarifs, effectivement élevés. Or il existe depuis plusieurs années maintenant un véritable outsider dans son catalogue, une version nettement plus abordable de son célèbre fleuron. Compétiteur féroce sur le marché des smartphones milieux de gamme, l’iPhone SE ne dispose certes pas de toutes les technologies de pointe qui font la fierté de la firme de Cupertino, mais repose suffisamment sur son expertise pour offrir un vrai premier goût de la pomme croquée. La dernière génération du précieux le prouve encore une fois avec brio, conservant la recette qui a fait tout le succès de son prédécesseur, tout en proposant de belles améliorations capables de convaincre même les plus frileux…

L’iPhone SE de retour dans son design iconique

Dévoilé en mars dernier, l’iPhone SE 3e génération ressemble à première vue comme deux gouttes deux à l’iPhone SE 2e génération, sorti en 2020. Pour cause, il reprend le même design, qui était déjà celui de l’iPhone 8 avant qu’Apple ne passe au plein écran avec la technologie Face ID. Ce qui signifie déjà une chose : on retrouve le fameux bouton Touch ID doté du lecteur d’empreintes. Un système de déverrouillage toujours aussi efficace, qui s’exécute rapidement, et qui peut aussi bien fonctionner de la main droite que de la main gauche, sachant qu’il est possible d’ajouter plusieurs empreintes. C’est pratique, c’est fluide, rien à redire.

Deuxième chose : ce design, que l’on peut qualifier de “rétro” par rapport à ce que propose la marque à la pomme aujourd’hui, permet à l’iPhone SE 3 de se démarquer par sa taille. Alors que l’on vit dans un monde où les smartphones tendent à devenir de plus en plus grands, le modèle d’Apple fait le choix du format compact, qui devrait plaire à bon nombre d’utilisateurs. Si cela aura de quoi décontenancer tous ceux qui ont pris l’habitude d’avoir de grands modèles, l’avantage de l’iPhone SE c’est qu’il tient parfaitement dans une main. De quoi faciliter l’utilisation, surtout quand on n’a pas des grands doigts, toute la surface de l’écran, de gauche à droite et de haut en bas, étant en effet facilement accessible avec le pouce… Et c’est sans compter le fait que, par extension, l’appareil est des moins encombrants. Petit, et même particulièrement léger (144 grammes), il se glisse parfaitement dans une poche et prend moins de place dans le sac à main. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour certains, ça veut dire beaucoup !

On peut presque dire que l'iPhone SE 3e génération tient dans le creux de la main...
On peut presque dire que l’iPhone SE 3e génération tient dans le creux de la main… © SFR Actus

L’écran de l’iPhone SE est tout petit, oui, mais ça suffit

Alors qu’il est toujours aussi séduisant avec ses coloris brillants à l’arrière, même si cela implique qu’il n’est pas franchement hermétique aux traces de doigts, ce qui vous intéresse certainement maintenant, c’est de savoir ce que vaut l’écran de l’iPhone SE 3. Encore une fois, on n’est pas dans la norme du marché : forcément, au vu de sa taille, celui-ci est des plus petits. Et il faut savoir que, bien que ses dimensions soient comparables à celle de l’iPhone 13 mini (qui est même encore plus “mini” il faut dire), l’écran de l’iPhone SE est encore plus petit. C’est normal, étant donné la présence du bouton Touch ID, on n’est pas sur du full screen. Lorsqu’on enlève les bordures, la surface d’affichage est réduite à 4,7 pouces (contre 5,4 pouces sur l’iPhone 13 mini). Donc autant dire que ce n’est pas sur un tel appareil que vous prendrez le plus de plaisir à regarder vos séries préférées…

Comparaison des tailles d'écran, entre les 4,7 pouces de l'iPhone SE 3 et les 6,1 pouces de l'iPhone 13 (avec Obi-Wan Kenobi pour la démo sur Disney+).
Comparaison des tailles d’écran, entre les 4,7 pouces de l’iPhone SE 3 et les 6,1 pouces de l’iPhone 13 (avec Obi-Wan Kenobi pour la démo sur Disney+). © SFR Actus

Néanmoins, en cas de force majeur, dans les transports notamment, ça fait parfaitement l’affaire. D’autant que l’image reste de très bonne qualité, affichée en haute définition, la technologie LCD ne permettant de toute évidence pas le même sentiment d’immersion que l’OLED (comme on peut le voir nettement ci-dessus), mais les couleurs et le niveau de contraste demeurant très bons pour ce niveau de gamme. Quant aux autres usages, on doit dire qu’ils n’ont nullement été impactés par cette petite taille d’écran. Malgré un affichage par défaut plus petit et plus dense des applications sur l’écran d’accueil, comparé à un iPhone de 6,1 pouces, on s’y retrouve sans aucun mal, de même que la saisie sur le clavier virtuel n’est pas du tout affectée. En bref, on aurait pu penser que ce format serait vraiment trop petit, mais l’on s’y habitue finalement très vite.

L’iPhone SE 3e génération, aussi puissant que l’iPhone 13

D’autant que, et c’est là qu’il tient toute sa force, la navigation sur l’iPhone SE 3e génération est particulièrement fluide. Aussi fluide que sur les iPhone 13, c’est dire ! Et ce n’est pas un hasard, c’est même l’argument de choc d’Apple qui a de quoi faire pâlir toute la concurrence : le géant américain a doté son smartphone abordable de la même puce que sur son flagship, son SoC fait maison A15 Bionic, qui est accessoirement le plus puissant du marché. Vous ne trouverez pas ça ailleurs, les modèles d’entrée et de milieu de gamme Android ayant des puces spécifiquement taillées pour ces secteurs, et donc moins performantes que celles réservées aux appareils premium. On peut même dire qu’au vu de ses caractéristiques plus limitées, forcément, que ce soit en terme d’affichage à l’écran ou au niveau des capacités photo (on y vient, pas d’inquiétude), cet iPhone SE 3 n’exploite pas tout le potentiel de la puce A15 Bionic. Reste qu’avec ses quelque 15 800 milliards d’opérations à la seconde, elle lui permet d’assurer sur toutes les tâches, même en simultané, avec une rapidité d’exécution exemplaire.

Sans compter que, le gros avantage d’avoir ce SoC dernier cri, c’est que l’iPhone SE 3e génération est parti pour durer. On peut en effet affirmer avec quasi certitude qu’Apple assurera le suivi pendant plusieurs années, le rendant compatible, au même titre que les iPhone 13, avec plusieurs versions prochaines d’iOS (il n’y a qu’à voir l’iPhone SE 2020, ou même l’iPhone 8 sorti il y a près de 5 ans, qui seront encore compatibles avec iOS 16…). Parmi les autres points en termes de performance, on peut saluer notamment la compatibilité de l’appareil avec la 5G, ce qui n’était pas le cas chez son prédécesseur. Et une meilleure autonomie aussi, l’iPhone SE 3 étant certes moins endurant que les nouveaux iPhone 13, mais néanmoins capable de tenir une journée, si l’on ne force pas trop… Il vous faudra effectivement le brancher tous les soirs, enfin quand vous voulez, sachant qu’il faut compter une bonne heure et demie pour recharger ses batteries. Rappelons à ce propos que le bloc d’alimentation n’est plus fourni dans la boîte, où l’on retrouve seulement le câble (USB-C vers Lightning).

Le nouvel iPhone SE sait faire de très belles photos (de jour)

Last but not least, que vaut l’iPhone SE 3e génération en photo ? C’est là où il ne faut pas trop se faire d’illusion. Tout comme son prédécesseur, le nouveau smartphone abordable d’Apple n’est doté que d’un objectif, grand-angle, de 12 Mpx. Alors oubliez les clichés originaux en ultra grand-angle, de même que le téléobjectif qui offre un zoom (optique) de qualité… Ici on ne garde que l’essentiel, le capteur principal, qui toutefois se débrouille déjà plutôt pas mal. On a été assez surpris en effet des rendus, ce petit appareil offrant des photos de jour d’une grande netteté et aux couleurs saisissantes, tout en restant fidèles.

Dans de belles conditions de luminosité, l'iPhone SE 3 saisit toutes les couleurs et tous les détails.
Dans de belles conditions de luminosité, l’iPhone SE 3 saisit toutes les couleurs et tous les détails. © SFR Actus
Ça le fait, quand même...
Ça le fait, quand même… © SFR Actus

Même le zoom numérique (jusqu’à 5x) n’est pas si atroce :

Prise de vue d'un immeuble, sans zoom...
Prise de vue d’un immeuble, sans zoom… © SFR Actus
Prise de vue du même immeuble, sans avoir bougé d'un millimètre, en zoomant à fond sur l'iPhone SE 3. Il y a certes plus de grain, c'est moins net, mais ça reste correct.
Prise de vue du même immeuble, sans avoir bougé d’un millimètre, en zoomant à fond sur l’iPhone SE 3. Il y a certes plus de grain, c’est moins net, mais ça reste correct. © SFR Actus

Et bien qu’il n’y ait pas de mode macro à proprement parler, force est de constater que l’iPhone SE 3e génération sait parfaitement bien prendre les sujets de près…

Le niveau de détail a quand même de quoi épater pour ce petit objectif !
Le niveau de détail a quand même de quoi épater pour ce petit objectif ! © SFR Actus

En ce qui concerne les selfies, rien à dire, le capteur frontal de 7 Mpx fait le travail. Il bénéficie d’ailleurs lui aussi du mode Portrait, qui met bien en scène le sujet avec son joli effet de bokeh.

Avec ou sans effet de bokeh (le mode Portrait tel qu'illustré à gauche), la caméra à selfie fait elle aussi bien le job, délivrant des clichés nets aux couleurs toujours aussi fidèles.
Avec ou sans effet de bokeh (le mode Portrait tel qu’illustré à gauche), la caméra à selfie fait elle aussi bien le job, délivrant des clichés nets aux couleurs toujours aussi fidèles. © SFR Actus

Là où l’appareil photo de l’iPhone SE 3e génération faiblit en revanche, c’est dans des conditions de faible luminosité. La nuit tombée, il ne faut pas espérer capturer les plus beaux instants de la soirée. S’il parviendra tout de même à immortaliser de jolis coucher de soleil, l’objectif arrière, tout comme la caméra à selfie, ne fait pas de miracles dans l’obscurité.

Le coucher de soleil sera le dernier évènement de la journée que l'iPhone SE 3 arrivera à bien immortaliser...
Le coucher de soleil sera le dernier évènement de la journée que l’iPhone SE 3 arrivera à bien immortaliser… © SFR Actus

À noter que, afin de vous donner une vraie idée des capacités photo de l’iPhone SE 3e génération, nous n’avons ni retouché, ni ajouté quelconque filtre à ces clichés. Alors même que le module caméra bénéficie d’une jolie nouveauté arrivée sur la série des iPhone 13 : les Styles Photographiques, qui permettent de personnaliser par avance des réglages de ton et de température.

L’iPhone SE 3e génération est à seulement 1 euro chez SFR

Pour résumer, le nouvel iPhone SE est une bête de compétition sur le marché des milieux de gamme. Il saura séduire notamment tous ceux qui ont une préférence pour les smartphones compact, permettant une très belle prise en main. Et si l’on n’est de toute évidence pas sur des technologies derniers cris, à moins d’être particulièrement attaché aux capacités photo, ce modèle plus abordable signé Apple offrira des performances plus que satisfaisantes. En d’autres termes, il va à l’essentiel, mais il le fait avec brio !

Alors, convaincu par notre test de l’iPhone SE 3e génération ? Eh bien ça tombe bien, on a une bonne nouvelle pour vous… Déjà le plus abordable des smartphones Apple, ce modèle petit mais puissant est à un tarif défiant toute concurrence chez SFR : il est proposé à partir de seulement 1 euro (+ 24 mensualités de 8 euros) avec le forfait 150 Go 5G ! Mais vous pouvez tout aussi bien l’acheter sans forfait sur la boutique en ligne, où il est dans ce cas affiché à tout juste 499 euros. À ce prix-là, ça donne envie de croquer dans la pomme n’est-ce pas ?

Source : Apple

We wish to say thanks to the writer of this short article for this awesome web content

Notre test de l’iPhone SE 3 : petit, mais costaud !

Explore our social media profiles along with other pages related to themhttps://yaroos.com/related-pages/