Comment les déchets peuvent révéler les préférences et les habitudes changeantes des gens – BBC News Afrique

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Les déchets ménagers peuvent être utilisés pour étudier les préférences des consommateurs pour certaines marques de produits et plus encore

Les objets que les gens jettent à la poubelle révèlent tout – de l’alimentation désordonnée aux habitudes sexuelles, en passant par les secrets de la Corée du Nord !

Flottant au-dessus de l’égout, retenu par un câble assez long, se trouvait un petit filet de pêche. Un employé municipal de Baltimore, aux États-Unis, a délicatement plongé le filet dans la boue fétide et a récupéré son prix convoité à la surface : un préservatif usagé.

À la fin des années 1980 (au plus fort de l’épidémie de sida aux États-Unis), une équipe d’experts de la santé a voulu vérifier si les gens suivaient les recommandations de pratiquer des rapports sexuels protégés. Pour ce faire, ils ont commencé à compter les préservatifs jetés dans les égouts, qui finissent dans les stations d’épuration. Et au début de 1988, les fonctionnaires trouvaient 200 à 400 préservatifs par jour.

A surtout lire sur BBC Afrique :

We want to thank the writer of this write-up for this outstanding material

Comment les déchets peuvent révéler les préférences et les habitudes changeantes des gens – BBC News Afrique

Explore our social media accounts and also other pages related to themhttps://yaroos.com/related-pages/