IT Tour 2022 : retour sur les moments forts – Le Monde Informatique

La rdaction du Monde Informatique est ravie d’tre revenue en rgion du 27 septembre au 8 dcembre 2022 Lyon, Nantes, Strasbourg, Aix-en-Provence, Lille, Bordeaux et Toulouse. DSI, RSSI, responsables numriques, dirigeants de start-ups, ainsi que les clubs et partenaires qui nous accompagnent ont pris la parole lors de nombreux retours d’expriences, dbats, cas pratiques et dmonstrations.

Après deux ans de sessions de l’IT Tour en visioconférence, la rédaction du Monde Informatique a eu le plaisir de revenir à votre rencontre en région en présentiel. Pour ce cycle de conférences 2022 réservées aux responsables IT, des dizaines de retours d’expériences, débats, cas pratiques, démonstrations et zooms technologiques ont été proposés. Des intervenants DSI, RSSI, mais aussi responsables numériques, juridiques, dirigeants de start-ups, etc. de tous horizons ont pris la parole dans le cadre de débats et de retours d’expérience autour d’une grande variété de sujets : retenir et attirer les talents, sensibiliser les équipes de développement aux bonnes pratiques de sécurisation du code, apaiser les tensions entre DSI et métiers, rationaliser les coûts à l’heure du cloud de confiance, la transformation digitale sécurisée des processus industriels, les DSI face à la crise énergétique, accompagner la mise à l’échelle du SD-WAN, suivre l’efficience énergétique de ses ressources IT, automatiser à l’échelle le déploiement de containers avec du PaaS et du DBaaS, les évolutions de l’IA et usages associés, bénéfices et enseignements du move to cloud…

Les thématiques de l’IT Tour sont variées comme ici en débat à Toulouse ce 8 décembre sur le recrutement et la fidélisation des talents IT et RSSI en période de tension et de pénurie. (crédit : D.F.)

Pour cette édition 2022, sont notamment intervenus : François David, DSI de l’Olympique Lyonnais, Laurent Villion DSI de l’Université Grenoble Alpes, Sébastien Delporte directeur informatique d’Energy Pool, Thierry Deniau directeur des services télécom, réseau et sécurité de La Poste, Maxime Baudry DSI de la CCI Pays de la Loire, Vincent Dousset DSI Symta Pièces, Géraldine Péronne DPO Nantes Métropole, Heidi Derrien responsable informatique de l’Université de Nantes, Loïc Bertrand directeur de la Santé Numérique de l’Institut de cancérologie de Lorraine, Lionel Imbs RSSI de Lohr Industrie, David Winckel chef de projet IT et R&D de Lohr Industrie, Vianney Geissert responsable des systèmes d’Information chez Elsan, Pierre Gançarski professeur des universités en Informatique de l’Université de Strasbourg, Mehdi Baghdadli DSI et CTO d’Allopneus.com, Frédéric Henry DSI de l’Aéroport Marseille Provence, Julien Villecrose DSI Stelliant, Thierry Dostes directeur des opérations du Circuit Paul Ricard, Grégory Peruchon De Brochard DSI du groupe CVE, Jérôme Blondel responsable SI de Hauts de France Innovation Développement, Michel Daviot DSI de Colisweb, Alain Trainsnel président d’AD2N, Sylvain Desbarbieux CTO de Dejbox (Refactory), Pierre-Yves D’Huysser directeur de l’efficience numérique chez Roquette, Olivier Fouquet responsable du service urbanisation, architecture et sécurité du SI de Bordeaux Métropole, Dorine Periolat architecte du SI de Bordeaux Métropole, Christophe Coutant responsable infrastructure cloud de Dekra, Lionel Marcouire directeur de l’ingénierie logicielle de Showroomprive.com, David Boucher officier de sécurité des systèmes d’information de l’Onera, Nicolas Massey DSI Mairie de Colomiers, Nicolas Delaporte DSIO du CHU de Toulouse, Denis Lamouroux DSI d’Assurinco, Cyril Rochard DSI d’Actia et Stephanie Buscayret, RSSI Latecoere, Jean-Alexandre Mignot responsable informatique de Patrimum Groupe, Emmanuel Laroche directeur numérique responsable Airbus…

L’IT Tour 2022 a été réalisé en partenariat au niveau national avec l’AFCDP, le Cesin et le Clusif, mais également au niveau local avec les principales associations et clubs IT, sécurité et numérique de France. A savoir à Adira, Clusir RH et Club 27001 à Lyon, CIP Med et Clusir Paca à Aix-en-Provence, ADN Ouest à Nantes, Club Vision Numérique et Clusir Nord de France à Lille, Numica et Clusir Est à Strasbourg, Club DSI Bordeaux Aquitaine, Digital Aquitaine et Clusir Aquitaine à Bordeaux ainsi que La Mêlée à Toulouse. Cette année, le cycle de conférences IT Tour 2022 du Monde Informatique a bénéficié du soutien d’AWS avec Axians, Orange Business Services et Sfeir, Nutanix/OVHcloud, Hub One, Darktrace, Kyocera, VMware ainsi que HPE avec Zerto et AMD.

IT Tour Strasbourg 2022

Des présentations ont permis de faire le tour d’horizon des tendances technologiques, innovations et état de l’art dans de nombreux domaines tel que le data management, le calcul haute performance, la réplication et la sauvegarde des données, etc. (crédit : D.F.)

A l’occasion de ce cycle de conférences, François David, DSI de l’Olympique Lyonnais a notamment pu revenir sur les enjeux IT de la création d’un stade connecté, sécurisé et efficient en termes énergétique et les principaux projets ayant été menés, celui du data driven pour monitorer les comportements du public et améliorer l’expérience client, mais également apporter de nombreuses statistiques des joueurs sur le terrain via de la captation vidéo augmentée à l’IA. Chloé Rousselet, membre de l’AFCDP est revenue sur les points de vigilance à surmonter dans la réalisation de projets DevSecOps et de la nécessaire sensibilisation des équipes de développeurs aux enjeux de la protection, de la sensibilité et de la sécurisation des données personnelles qui ne doivent cependant pas se confondre mais se superposer. A Nantes, un débat très intéressant autour du déploiement du SD-Wan et des enjeux de mise à l’échelle s’est déroulé avec Thierry Deniau, directeur des services télécom, réseau et sécurité de La Poste, et Maxime Baudry, DSI de la CCI Pays de la Loire. La Poste s’est engagée dans un projet SD-WAN en commençant sur un périmètre restreint, 3 sites, avant d’envisager une montée en puissance jusqu’à 3 000 sites sur un total de 16 000. Le groupe a adopté une démarche prudente, à petits pas, et veille à ne pas succomber aux sirènes marketing des fournisseurs avec lesquels un recul certain est pris. De son côté, la CCI a cherché des moyens de mutualisation des coûts de son infrastructure informatique pour accompagner la mise à l’échelle de son SI tout en faisant face à l’accroissement des besoins métiers en termes de formations orientées réalité virtuelle et particulièrement consommatrices de ressources. 

IT Tour Bordeaux 2022

Parmi les retours d’expériences abordés, celui sur la gouvernance du SI et de sa sécurité avec Bordeaux Métropole. (crédit : D.F.)

Lionel Imbs, RSSI de Lohr Industrie, et David Winckel, chef de projet IT et R&D Lohr Industrie sont intervenus quant à eux à Strasbourg sur les moyens de sensibiliser les développeurs aux bonnes pratiques de sécurisation du code. Le groupe Lohr Industrie construit et fabrique différents types de véhicules de ferroutage, remorquage et un modèle électrique avec une flotte de quelques centaines par an. Depuis 5-6 ans le groupe a opté pour les méthodes agiles en particulier Scrum pour s’adapter aux différents besoins métiers et éviter les effets tunnels et raccourcir les étapes de conception. Le groupe a naturellement mis en place ces approches profitant d’une dynamique et d’une démocratisation auprès d’autres entités métiers alors qu’à l’origine les méthodes agiles profitaient surtout à l’informatique. Les bénéfices sont nombreux comme le fait d’anticiper les erreurs et identifier rapidement les problèmes de conception par exemple. L’adoption des méthodes agiles ne se fait cependant pas au détriment de la sécurité, Lohr Industrie veillant à mettre en place tout un arsenal de protection allant de la revue de code, au contrôle d’intégrité et de qualité du code. Des étapes de validation assez fortes sont effectuées couplées à des tests fonctionnels ayant permis de gagner en structuration des livrables et aussi de travailler de manière plus sereine.

Le thème de la pénurie des talents et des actions des DSI pour y faire face a été abordé sur l’IT Tour Aix-en-Provence  notamment par Mehdi Baghdadli, DSI et CTO d’Allopneus.com. Au sein de la société d’e-commerce, la bataille pour attirer les talents passe par la nécessité d’impliquer les développeurs à des fins d’efficience opérationnelle. Pour cela, un rendez-vous a été mis en place « Les lundis de la tech » pour favoriser d’une part l’émergence de projets souhaités par les développeurs et d’autre part répondre aux besoins de la direction informatique, avec un succès certain. La politique RH a été adaptée en termes de télétravail, avec inscription dans les accords cadre de 3 jours, qui peut grimper à 4 en accord avec les managers. Frédéric Henry DSI de l’Aéroport Marseille Provence a lui apporté son point de vue sur la l’épineuse question de la gestion de crise. Il y a trois ans, l’aéroport a affronté une importante cyberattaque ayant visé des clients avec à la clé du vol de coordonnées bancaires. Pour bien traiter la crise il faut être préparé mais dans ce cas la cyberattaque était inattendue et le groupe a pu compter sur la détection des signaux faibles pour affronter la situation. Le plus important a été de compter sur une équipe aguerrie et professionnelle sur qui on peut compter. Les maitres mots ayant guidé l’action de la DSI ont été le sang-froid et la capacité à couper les équipes terrain en charge du traitement de l’incident en les mettant dans une bulle pour arriver à travailler correctement. Le rôle du DSI c’est d’être en tête de pont du contrôle et de la cartographie des risques car la SI est partie prenante et transverse à tous les processus de l’entreprise. Le plus important ? Garder les pieds sur terre : pas facile quand on pilote le SI d’un aéroport…

Thierry Dostes directeur des opérations du Circuit Paul Ricard est revenu dans un retour d’expérience sur les nombreuses briques open source mises en place, notamment pour la gestion des flux vidéos des retransmissions en direct des courses automobiles avec le développement d’une interface web low code en Python reposant sur une ferme d’une douzaine de systèmes Raspberry. Disposant de son propre cloud open source mais aussi d’Office 365 interfacé à son système de vidéosurveillance, la PME a aussi adapté son outil de gestion de parc open source pour faire remonter des logs d’incidents et des informations de pistes issus de capteurs (pluie, température…). Des systèmes hyperconvergents ont aussi été déployés sur deux bais synchronisés couplés à un PRA : un éclairage sur le sujet sera réalisé par un collaborateur de téléphone.

Sart-ups, interactions et networking dans l’ADN de l’IT Tour

La rédaction met aussi en avant avec MyFrenchStartup (groupe IT Facto maison-mère de IT News Info, éditeur du Monde Informatique) des jeunes pousses technologiques innovantes dans ses conférences. Cela a été le cas comme à Lyon Gryzzly avec son co-fondateur et président Jonathan Magat qui a fait une démonstration de sa solution exploitant un chatbot et l’IA pour permettre aux collaborateurs de faire remonter facilement des indicateurs de gestion de projets dans Slack et Teams exploitables ensuite par les managers. A Nantes c’est Aguaro qui a été mise à l’honneur et son co-fondateur Matthieu Poulard a également réalisé une démonstration de sa solution positionnée sur la mesure et les plans d’actions à mener autour de l’efficience énergétique des actifs informatiques. A Strasbourg la plateforme Scalingo a été présentée par Yann Klis, son CEO et co-fondateur. D’origine strasbourgeoise et créée en 2015, cette jeune pousse est positionnée sur le PaaS et le DBaaS. Elle propose aux développeurs une plateforme pour les aider à concevoir leurs applications en prenant en charge les processus de déploiement, d’hébergement et de montée en charge de containers en quelques secondes via de l’automatisation de processus de bout en bout. La start-up est également certifiée ISO 27001 et HDS sur 6 niveaux.

Lors de l’IT Tour, les participants ont été invités à s’exprimer et poser leurs questions à chaud directement aux intervenants grâce à l’outil Evals.fr de la société A2JV que la rédaction du Monde Informatique utilise depuis de nombreuses années. Celle-ci permet de compléter les questions à main levée en permettant à la fois de répondre en temps réel – via smartphone, tablette ou PC portable – à plusieurs sondages débriefés en cours de matinée, mais également de poser des questions relayées par la rédaction du Monde Informatique. Enfin, l’IT Tour 2022 a aussi été l’occasion de retrouver les instants networking et des moments privilégiés pour échanger avec tous les intervenants et partenaires dans une ambiance conviviale. 

En attendant la prochaine édition de l’IT Tour, la rédaction du Monde Informatique vous retrouvera pour son cycle de conférences Cybermatinées Sécurité qui se déroulera en 2023 à : Lille (23 mars), Bordeaux (6 avril), Toulouse (20 avril), Nantes (25 mai), Aix-en-Provence (8 juin) et Lyon (29 juin).

We want to thank the author of this short article for this awesome content

IT Tour 2022 : retour sur les moments forts – Le Monde Informatique

Find here our social media profiles and other pages related to it.https://yaroos.com/related-pages/