IonQ et Hyundai Motor Company tendent leur partenariat dans le domaine de l’informatique quantique, poursuivant ainsi leur qute d’innovation dans le secteur automobile | Zonebourse

IonQ (NYSE : IONQ), un leader de l’industrie de l’informatique quantique, a annoncé aujourd’hui les prochaines étapes de son partenariat avec Hyundai Motor Company pour développer les véhicules du futur. Hyundai Motor Company et IonQ travailleront au développement, sur les ordinateurs quantiques de IonQ, d’algorithmes de vision par ordinateur quantique permettant de détecter des objets sur des données tridimensionnelles provenant de véhicules autonomes. En outre, les deux entreprises utiliseront les ordinateurs quantiques de pointe d’IonQ pour simuler les réactions électrochimiques de divers catalyseurs métalliques. Ces nouveaux projets s’appuient sur les travaux antérieurs des deux entreprises et renforcent le rôle des ordinateurs quantiques dans le développement des véhicules intelligents et écologiques du futur.

Dans la course au développement des véhicules fiables et autonomes du futur, Hyundai se trouve en première ligne. Dans le cadre des recherches en cours entre IonQ et Hyundai, les deux entreprises appliquent l’apprentissage machine quantique au traitement des images, pendant lequel les images, telles que les panneaux de signalisation routière, sont codées dans un état quantique pour la classification et la détection des objets. Le succès initial de ces premiers projets a conduit Hyundai à poursuivre des recherches conjointes supplémentaires avec IonQ sur un certain nombre de nouvelles techniques. L’analyse des données spatiales et environnementales provenant du lidar et d’autres capteurs, qui pourrait améliorer la compréhension par les véhicules de la nature et de l’emplacement des objets, des personnes et de l’environnement qui les entourent, présente un intérêt particulier dans cette nouvelle entreprise. Les techniques d’apprentissage machine quantique étudiées par IonQ ont montré qu’elles pouvaient apprendre plus rapidement, être plus efficaces pour reconnaître les cas limites, mieux généraliser, apprendre à partir de données à faible résolution ou bruyantes, puis saisir des corrélations complexes avec un nombre de paramètres bien inférieur. Ces avantages techniques profonds peuvent en fin de compte conduire à des décisions plus rapides, plus sûres et plus précises sans intervention de l’utilisateur.

En outre, les efforts antérieurs de Hyundai visant à étudier les composés de lithium et les réactions chimiques impliquées dans la chimie des batteries ont conduit le groupe à élargir son champ d’action actuel et à explorer de nouvelles réactions chimiques de catalyseurs métalliques pour les véhicules du futur. Les connaissances collectives acquises grâce aux simulations quantiques permettront aux ingénieurs de Hyundai de développer des véhicules électriques plus performants à des coûts réduits.

« Le travail continu de IonQ avec Hyundai renforce à la fois notre conviction que la technologie quantique sera le moteur de la prochaine phase d’innovations dans tout le secteur automobile », a déclaré Jungsang Kim, cofondateur et directeur technique de IonQ. « Les véhicules autonomes n’en sont encore qu’à leurs balbutiements, mais les algorithmes dérivés de la technologie quantique que nous testons aujourd’hui ont le potentiel de façonner la commercialisation, l’efficacité et la sécurité de ces systèmes ».

Les projets d’aujourd’hui suivent de près l’annonce récente d’IonQ, qui a obtenu un contrat de 13,4 millions de dollars pour fournir au laboratoire de recherche de l’Armée de l’air américaine (AFRL) un accès à ses systèmes d’ions piégés pour la recherche sur le matériel d’informatique quantique et pour le développement d’algorithmes et d’applications quantiques. D’autres partenariats commerciaux se sont concrétisés ces derniers mois, notamment avec Airbus, GE Research et Goldman Sachs. En outre, le système Aria de IonQ est le système quantique commercial le plus puissant du marché, avec 25 qubits algorithmiques.

Pour d’autres informations sur les récents partenariats commerciaux ou de recherche de IonQ, veuillez consulter les résultats financiers du troisième trimestre 2022 annoncés le 14 novembre 2022.

À propos d’IonQ

IonQ, Inc. est un leader dans le domaine de l’informatique quantique, qui a fait ses preuves en matière d’innovation et de déploiement. L’ordinateur quantique de génération actuelle de IonQ, IonQ Forte, est le dernier-né d’une série de systèmes de pointe, dont IonQ Aria, un système doté de 23 qubits algorithmique, le plus performant du secteur. Outre des performances record, IonQ a défini ce qu’elle estime être la meilleure voie à suivre pour le développement à grande échelle.

IonQ est la seule entreprise dont les systèmes quantiques sont disponibles dans le cloud sur Amazon Braket, Microsoft Azure et Google Cloud, ainsi que via un accès API direct. IonQ a été créée en 2015 par Christopher Monroe et Jungsang Kim sur la base de 25 années de recherches pionnières. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.ionq.com.

Déclarations prospectives de IonQ

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives au sens de la section 27A de la loi sur les valeurs mobilières de 1933, telle que modifiée, et de la section 21E de la loi sur les valeurs mobilières de 1934, telle que modifiée. Certaines des déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’emploi de termes prospectifs. Les déclarations qui ne sont pas de nature historique, notamment les termes « anticipe », « s’attend à », « suggère », « envisage de », « considère », « entend », « estime », « cible », « projette de », « devrait », « pourrait », « est susceptible de », « fera », « prévoit », et d’autres expressions similaires, sont destinées à identifier les déclarations prospectives. Ces déclarations comprennent celles relatives aux avantages attendus du partenariat, notamment la capacité prévue de la solution d’apprentissage machine alimentée par la technologie quantique à développer des algorithmes de vision artificielle sur les ordinateurs quantiques de IonQ et à simuler les réactions électrochimiques de divers catalyseurs métalliques ; la capacité de IonQ à poursuivre le développement et l’évolution de ses ordinateurs quantiques et à atteindre une certaine échelle ; l’opportunité de marché et la croissance prévue de IonQ ; et les avantages commerciaux pour les clients de l’utilisation des solutions d’informatique quantique. Les déclarations prospectives constituent des prédictions, des projections et d’autres déclarations relatives aux événements futurs qui se fondent sur les attentes et les hypothèses actuelles et sont par conséquent soumises à des risques et incertitudes. De nombreux facteurs pourraient faire varier sensiblement les événements futurs réels de ceux exprimés dans les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse, y compris sans toutefois s’y limiter : l’adoption par le marché des solutions d’informatique quantique et des produits, services et solutions d’IonQ ; la capacité d’IonQ à protéger sa propriété intellectuelle ; les évolutions dans les secteurs compétitifs au sein desquels IonQ exerce ses activités ; les évolutions en matière de lois et réglementations affectant les activités d’IonQ ; la capacité d’IonQ à mettre en œuvre ses projets commerciaux, ses prévisions et autres attentes, ainsi qu’à identifier et concrétiser des opportunités et partenariats supplémentaires ; ainsi que le risque de retournement du marché et du secteur technologique, y compris sans toutefois s’y limiter, en conséquence de la pandémie de la COVID-19. Cette liste de facteurs n’est pas exhaustive. Vous êtes invités à considérer attentivement les facteurs ci-dessus, ainsi que les autres risques et incertitudes décrits dans la rubrique « Risk factors » du rapport annuel d’IonQ déposé sur formulaire 10-K pour l’année clôturée le 31 décembre 2021, ainsi que dans d’autres documents déposés de temps à autre par IonQ auprès de la Securities and Exchange Commission. Ces dépôts identifient et traitent d’autres risques et incertitudes importants qui sont susceptibles de faire varier sensiblement les événements ou résultats réels de ceux contenus dans les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives ne valent qu’à la date à laquelle elles sont formulées. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives, et IonQ rejette toute obligation de mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives et n’entend pas les mettre à jour ou les réviser, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour toute autre raison. IonQ ne saurait garantir qu’elle réalisera ses attentes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CT?id=bwnews&sty=20221206005310r1&sid=frzb2&distro=ftp

We want to thank the writer of this post for this amazing content

IonQ et Hyundai Motor Company tendent leur partenariat dans le domaine de l’informatique quantique, poursuivant ainsi leur qute d’innovation dans le secteur automobile | Zonebourse

We have our social media pages here and other pages related to them here.https://yaroos.com/related-pages/