ProovStation : comment fonctionnent ces portiques qui promettent de vendre votre véhicule en quelques minutes ?

De nouveaux portiques font leur apparition sur les parkings des hypermarchés Carrefour et promettent de vendre votre voiture en quelques minutes. Nous avons testé ces systèmes inédits, créés par la société ProovStation, qui permettent d’expertiser une voiture d’occasion et de recevoir une offre de rachat aussitôt.

«Vendez votre voiture en quelques minutes», annoncent les slogans affichés par des portiques qui commencent à apparaître sur les parkings des supermarchés. Une promesse qui a piqué notre curiosité afin de comprendre comment fonctionne cette nouvelle technologie made in France, créée par la société lyonnaise ProovStation.

Déjà trois stations sont installées dans l’Hexagone, une à Vénissieux, près de Lyon, une à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et une autre à Montesson (Yvelines), sur les parkings des hypermarchés Carrefour. A l’instar d’une station de lavage, les automobilistes sont invités à passer avec leur véhicule à l’intérieur d’un portique high-tech. A la différence qu’ici, cet équipement est capable de vérifier tous les défauts esthétiques du véhicule avant de fournir une offre de rachat envoyée par SMS.

Une petite révolution dans le secteur de la vente d’occasion, puisque jusqu’à présent obtenir un avis esthétique sur un véhicule avant sa revente pouvait prendre du temps, se révéler coûteux et rester aussi très subjectif dans un garage. Dans les faits, ProovStation prend le contrepied de ce constat pour promettre une expertise gratuite, sans engagement et en quelques minutes.

Une batterie de capteurs

Concrètement, il n’y a pas besoin de rendez-vous et il suffit d’avancer vers l’entrée du portique pour communiquer vitre baissée et coude à la portière avec un opérateur via un interphone. On est alors invité à vérifier certains points, comme la plaque d’immatriculation, le kilométrage et certaines informations sur l’état du véhicule, ainsi qu’un numéro de téléphone pour recevoir l’offre de rachat. Le conducteur est ensuite invité à traverser le portique en moins de trois secondes et peut rentrer directement chez lui ou aller faire ses courses.

Lors de ce passage éclair, une batterie de caméras va réaliser 300 photos haute définition du véhicule, sous tous les angles, afin de relever les impacts, les rayures profondes de plus d’un millimètre, les bosses, etc. L’ensemble contrôle visuellement la carrosserie, les vitrages, les optiques et les défauts de géométrie, grâce à une intelligence artificielle.

En outre, la station intègre des capteurs au sol développés par Michelin qui, par résonance magnétique, vont être capables de déterminer l’usure des pneus (au millimètre près) et le parallélisme des roues.

Seulement 45 minutes plus tard, une fois rentré à notre domicile, nous avons reçu un lien par SMS permettant d’ouvrir un document contenant l’offre de rachat, expliquant ensuite la marche à suivre. Il est possible de garder l’estimation sans donner suite, afin de savoir ce que vaut votre véhicule. Pratique. Mais il est aussi possible de donner suite à cette offre. C’est en réalité un concessionnaire qui va se positionner dessus. Une seconde inspection, humaine cette fois, qui sera organisée sur rendez-vous, se déroulera lors de l’enlèvement du véhicule afin de vérifier si les papiers sont en règles mais aussi si l’intérieur du véhicule (siège, tableau de bord, écran GPS…) est conforme.

Bientôt 30 stations à travers la France

Interrogé par CNEWS, ProovStation mise sur la transparence de ce type d’opération. «Cinq années de recherche et développement ont été nécessaires à la création de ces portiques et notre société emploie 50 personnes, tandis que nous entraînons une intelligence artificielle pour inspecter les véhicules», souligne Gabriel Tissandier, directeur général technique de ProovStation. Il compte essaimer petit à petit à travers la France dans des parkings stratégiques. «Trente stations sont ainsi prévues dans les prochains mois», annonce-t-il.

Mais alors quid de la partie mécanique ? «En réalité, aujourd’hui les véhicules sont fiables et la partie mécanique est quelque chose qui est maîtrisé. Selon leur kilométrage, on sait quels types de pannes sont à attendre et comment vieillissent les véhicules. C’est le cas quand vous allez chez un concessionnaire ou un garagiste», explique Cédric Bernard, CEO de ProovStation. Au-delà des portiques d’inspection pensés pour les particuliers, la start-up équipe également des concessions et des sociétés de contrôle de véhicules pour faire aussi gagner du temps aux professionnels.

We would like to thank the writer of this article for this incredible web content

ProovStation : comment fonctionnent ces portiques qui promettent de vendre votre véhicule en quelques minutes ?

Find here our social media accounts as well as other pages that are related to them.https://yaroos.com/related-pages/